Particule janus de Cuivre sur fibre de carbone

Particule janus de Cuivre sur fibre de carbone

Le nouveau procédé que nous présentons est basé sur l’électrochimie bipolaire. Il permet de modifier n’importe quel nano-objet conducteur en particules dissymétriques et bifonctionnelle. Briser la symétrie est très utile dans de nombreux systèmes que ce soit physique, chimique ou biologique :

  • Le papier électronique (encre électronique),
  • La nanoélectronique,
  • La catalyse chimique,
  • La stabilisation d’émulsions,
  • La médecine,
  • Le photovoltaïque.

Au-delà des applications immédiates les particules Janus présentent de manière générale un grand intérêt pour la communauté scientifique, comme en témoigne les travaux récents sur des phénomènes fondamentaux comme par exemple l’autoassemblage dirigé, le transport d’électrons dans des nanoobjets ou le comportement optique de quantum dots. Proposer un procédé simple pour fabriquer sur mesure des objets dissymétriques permet de fournir dans un premier temps à la communauté scientifique des objets d’étude, ce qui aura comme effet la découverte de nouveaux phénomènes et applications potentielles.